Édition 2013  »  Lauréats  »  Prix Émergence en métiers d’art

Prix Émergence en métiers d’art

           
  

Marc-André Rousseau

  
  
                            
  
  

Démarche artistique

« C’est en découvrant la lutherie que j’ai trouvé un univers qui me ressemble et qui rejoint mes passions. Ce domaine qui allie le monde de la musique et le travail du bois me permet d’exprimer ma créativité en plus de développer mes aptitudes manuelles et techniques. Il est important pour moi que mes créations soient distinctives, personnalisées et qu’elles démontrent une exclusivité unique aux produits d’artisans. Mes instruments acoustiques et électriques sont le fruit de la quête d’une sonorité riche et équilibrée et d’une esthétique raffinée et unique. Dans leur fabrication, je souhaite mettre en valeur la beauté du bois pour leur donner un aspect noble tout en recherchant une certaine sobriété dans l’ensemble. Je désire que mes créations soient perçues non seulement comme des objets utilitaires de qualité, mais aussi un peu comme des œuvres d’art. Pour bien servir le musicien, mes instruments doivent aussi offrir un excellent confort de jeu et une sonorité des plus raffinées. Que ce soit dans l’élaboration des formes, dans le choix des bois et des couleurs ou dans les détails de décoration, l’ensemble doit former un tout stylisé, équilibré et harmonieux. »

Notes biographiques

« Après avoir terminé un Diplôme d’études collégiales en architecture et un Certificat en culture musicale à l’Université Laval, c’est dans le domaine de la lutherie que j’ai trouvé ma voie. En 2008, je suis diplômé d’un DEC en métiers d’art, Option lutherie : profil guitare. Cette formation m’a permis d’aller au cœur de mes passions et de mettre mes aptitudes en valeur. J’ai d’ailleurs reçu la Bourse de l’École nationale de lutherie en 2008. À la suite de mes études, j’ai participé au programme Jeunes volontaires d’Emploi Québec. Il était primordial pour moi de poursuivre dans mon domaine d’études et de développer mon autonomie comme artisan. Cela m’a d’ailleurs permis d’acquérir de l’expérience dans la création et la fabrication de mes instruments. Ceux-ci ont été exposés dans divers salons et expositions dont le Salon des artisans de Québec (Récipiendaire du Prix de la relève au Salon des artisans de Québec en 2010), le Salon des métiers d’art de Montréal et l’Exposition de lutherie contemporaine au Palais Montcalm. J’exerce aussi mon métier en faisant l’ajustement et la réparation d’instruments à cordes. Cela bien sûr, en progressant dans la fabrication d’instruments acoustiques et électriques de façon créative, rigoureuse et passionnée. »

Communiqué

Ce prix est décerné par :